Actualités

Rapport d'activités du Bureau Consulaire

     

  • Participation au printemps musical à Chamonix

     

    Le 29 avril Monsieur NAKATANI, Vice-Consul du Japon, a été invité par la ville de Chamonix au concert d’ouverture du 13ème Printemps musical de Chamonix, un récital de piano donné par le pianiste concertiste japonais Kotaro FUKUMA.

    Avant le concert, Monsieur NAKATANI, a rencontré Monsieur Eric FOURNIER, maire de Chamonix. Ils ont évoqué le 35ème anniversaire du jumelage de Chamonix avec la ville japonaise de Fujiyoshida, célébré l’année dernière au mois d’octobre, et ont réitéré leur volonté commune de continuer à œuvrer au renforcement des échanges entre le Japon et Chamonix dans l’avenir.

    (Dans le bureau du maire, de gauche à droite, Monsieur FOURNIER, Maire de Chamonix, Madame LAFUMA, présidente du comité de jumelage de Chamonix -Fujiyoshida, Monsieur NAKATANI, Vice-consul du Japon)

    Kotaro FUKUMA, pianiste concertiste de renommée internationale, qui a conçu son récital autour de l’eau et des oiseaux, a choisi des œuvres de grands compositeurs tels que Ravel, Debussy ou encore Liszt, qui évoquent le retour du printemps.

    (Le pianiste Kotaro FUKUMA entouré de Monsieur FOURNIER et de Monsieur NAKATANI)

    Des membres du comité de jumelage de Chamonix-Fujiyoshida, ont organisé une exposition dans la salle de concert, présentant des dessins réalisés par des enfants des régions sinistrées (suite au tremblement de terre du 11 mars 2013) et des panneaux composés de photos d’enfants. Ces panneaux ont été réalisés par des membres de l’association des japonais de Lyon à l’occasion de l’exposition Renaissance du Japon après le 11 mars 2011.

    Il était également possible d’acheter des cartes faites par les enfants de Chamonix ou des petites poupées de toutes sortes vendues au profit des sinistrés du Grand tremblement de terre du Tohoku.

    (L’espace consacré à l’exposition dans la salle de concert)

  •  

  • Participation à la fête japonaise au Lycée Ampère

     

    Le 17 avril, Monsieur Nakatani, vice-consul du Japon à Lyon et Monsieur Tanaka, Premier secrétaire à l’Ambassade du Japon en France ont été invités à la fête japonaise organisée par les élèves de la section japonaise du Lycée Public Ampère.

    Fondé en 1519, ce très ancien lycée d’enseignement général a été nommé Lycée Ampère, en l’honneur du physicien André-Marie Ampère, auteur du théorème d’Ampère, qui y occupa un poste de professeur. Parmi les hommes célèbres qui l’ont fréquenté en tant qu’élèves : le poète Charles Baudelaire ou encore l’écrivain Alphonse Daudet, auteur de l’Arlésienne et de La Dernière Classe.

    (Monsieur BOUCLY, proviseur du Lycée Ampère)

    Les quelques 500 personnes qui ont assisté à ce festival japonais ont applaudi chaleureusement les étudiants qui se sont produits sur scène : programme musical par un ensemble instrumental piano et orchestre, chants par une chorale, saynète en japonais 「狐ツキ」 KITSUNE TSUKI, danse « Bon-Odori » et « Sôran Bushi » par des étudiants très motivés par l’étude du japonais sous la direction enthousiaste de leur professeur Madame BARAZER. A la fin du spectacle les spectateurs ont été invités à déguster des « onigiri », des « dorayaki », des « daifukumochi » ou encore du gâteau Castella préparés par les élèves eux-mêmes.

    (La chorale)

    (La danse « Bon-odori » exécutée par des étudiants en yukatas.)

    Les étudiants du lycée Ampère, qui entretiennent une correspondance avec des étudiants du lycée Tamura du département de Fukushima, zone sinistrée du Grand Tremblement de Terre de 2011, ont rendu hommage à leurs correspondants japonais en chantant tous ensemble l’hymne du lycée Tamura et en faisant découvrir aux français divers témoignages de jeunes de Fukushima qui racontent leur vie de réfugiés. L’intégralité de la recette du spectacle a été reversée à la ville de Rikuzen-Takata dans le département d’Iwate.

     

  • Réunion d’information sur l’enseignement du japonais

    Le samedi 22 février, sur une proposition de l’Association Lyon-Japon Nihonjinkai, nous avons accueilli dans notre bureau une réunion d’information sur l’enseignement du japonais destiné aux enfants japonais vivant à Lyon, dans la section japonaise de la Cité Scolaire Internationale et à l'ADLCJ - Association pour le développement de la langue et la culture Japonaise.

    Les participants, principalement des parents japonais ayant des petits enfants d’âge préscolaire, ont écouté avec grand intérêt les exposés de chacun des deux organismes présentés au moyen d’un projecteur et ont ensuite participé à des conversations animées pendant la réunion amicale qui a suivi la présentation.

    (Monsieur Hosoi, vice-président de l’Association Lyon-Japon Nihonjinkai en train de faire une présentation.)

  •  

  • Participation au salon du tourisme Mahana

    Le salon du tourisme « Mahana » s’est tenu à Lyon, à la Halle Tony Garnier du vendredi 7 au dimanche 9 février 2014.

    Cette année, pour la première fois, l’Office National du Tourisme Japonais (JNTO) a participé à ce salon qui accueille environ 27 000 visiteurs chaque année. Notre Bureau y a également assuré une présence. Le premier jour Monsieur Nakatani, Vice-consul du Japon a visité le salon et s’est rendu sur le stand du Japon qui était bondé de visiteurs.

    (A droite, Monsieur Nakatani, vice-consul du Japon, à gauche Madame Okamoto, employée du bureau du JNTO à Paris)

  •  

     

  • Fête du Nouvel An organisée par l’Association Lyon-Japon Nihonjinkai

     

    Le samedi 25 janvier 2014, Monsieur Masaki MORIMOTO, Consul au Consulat du Japon à Marseille et Monsieur Makoto NAKATANI, vice-consul au Bureau Consulaire du Japon à Lyon, ont participé à la fête du Nouvel An organisée par le Nihonjin Kai qui a rassemblé environ 200 ressortissants japonais. Monsieur le consul MORIMOTO a prononcé un discours de bienvenue et Monsieur le vice-consul NAKATANI a fait un exposé sur la sûreté relatif au rapport de sécurité.

    Dans une ambiance conviviale, les participants ont pu célébrer le Nouvel An en prenant part à diverses activités typiques du Nouvel An : des saynètes jouées par les enfants, un tournoi de « Hyakunin-Isshu » [jeu de cartes qui consiste à associer les deux moitié d’un même poème dans un ensemble de cent poèmes « waka » auquel on joue traditionnellement pour le Nouvel An], la danse au masque de lion ou encore la fabrication de gâteaux de riz « mochi ».

  • Merci de cliquer ici pour consulter les articles plus anciens.