Actualités

Rapport d'activités du Bureau Consulaire

     

     
  • Inauguration de la semaine du cinéma japonais "le cinéma japonais est une île" à Saint-Etienne.

     

    Le mercredi 28 mai, Monsieur NAKATANI, vice-consul du Japon, s’est rendu à Saint-Etienne pour participer à la cérémonie d’ouverture de la semaine de films japonais intitulée "Le cinéma japonais est une île" organisée en collaboration par l’association cinématographique stéphanoise Gran Lux et notre Bureau Consulaire. Devant un auditoire composé d’environ 70 invités, il a prononcé un discours de bienvenue.

    Dans son discours Monsieur le vice-consul NAKATANI a déclaré « Pour l’organisation de cette semaine de cinéma japonais, notre bureau consulaire a prêté 8 films japonais de 16 mm, sous-titrés en français, certains anciens, et d’autres plus récents. Nous formons des vœux pour que l’organisation d’évènements comme celui-là permettent à un nombre toujours plus important de personnes de s’intéresser au Japon et d’approfondir les liens entre la France et le Japon ».

    Tout spécialement pour cet évènement, des stands où on pouvait déguster des mets japonais tels que des makizushis, des yakitori ou de la soupe de miso, avaient été installés dehors près de l’entrée de la salle où se déroulait l’inauguration. Au bar, dans la salle, du saké japonais a été offerts aux invités.
    En ouverture de l’inauguration, Madame HOPWOOD, une ressortissante japonaise qui joue du koto, a donné un mini-concert. Les spectateurs, peu familiers avec cet instrument traditionnel japonais, ont été charmés par sa prestation et l’ont applaudi très chaleureusement. Elle a terminé avec une adaptation contemporaine de la mélodie « sakura, sakura ».

    (Madame HOPWOOD au Koto - L’assistance)

    (Photo de gauche : Les stands de nourriture japonaise près de l’entrée, Photo de droite : Monsieur NAKATANI et le directeur de Gran Lux, Monsieur Olivier DUTEL)

     

  • Participation au vernissage d’une exposition de sculptures à Bourg-Argental

     

    Le 3 mai, Monsieur NAKATANI, vice-consul, s’est rendu à Bourg-Argental, dans la Loire, pour assister au vernissage d’une exposition des œuvres des frères TESSARO, sculpteurs italiens, qui se tenait dans l’office de tourisme. Puis, il s’est rendu au dojo d’aïkido [KOBAYASHI HIROKAZU KINEN AÏKIDOJO] sur l’invitation de maître COGNARD, le fondateur.

    (De gauche à droite : monsieur CHEVALIER, Directeur de l’Office de Tourisme, Monsieur HEYRAUD, maire de Bourg Argental, Maître COGNARD, les frères TESSARO)

    Environ 150 habitants de Bourg Argental, dont Monsieur le maire, étaient présents au vernissage de l’exposition des frères TESSARO Leurs sculptures représentent des scènes sur le thème de l’aïkido ou des statuettes de samouraïs.

    Dans les années 1960, KOBAYASHI Hirokazu, disciple direct d’UESHIBA Morihei, fondateur de l’aïkido, est venu fréquemment en Europe pour y diffuser l’aïkido. Elève et successeur de KOBAYASHI Hirokazu, maitre André COGNARD a fondé l’Académie Internationale de recherche sur l’Aïkido, groupe KOBAYASHI Hirokazu「国際合気道研修会 小林裕和派」puis en 2003 il a ouvert son propre dojo où il se consacre à la formation des enseignants.

    Ce dojo, qui comprend un jardin japonais, des salles de style japonais, un sanctuaire shinto, est non seulement un lieu pour la formation des enseignants, mais aussi un centre de diffusion de la culture japonaise et propose par exemple des cours de calligraphie.

    (Le sanctuaire Shinto sur le site du dojo [KOBAYASHI HIROKAZU KINEN AÏKIDOJO] – une démonstration d’aïkido dans le dojo.)

  •       

     

  • Participation au printemps musical à Chamonix

     

    Le 29 avril Monsieur NAKATANI, Vice-Consul du Japon, a été invité par la ville de Chamonix au concert d’ouverture du 13ème Printemps musical de Chamonix, un récital de piano donné par le pianiste concertiste japonais Kotaro FUKUMA.

    Avant le concert, Monsieur NAKATANI, a rencontré Monsieur Eric FOURNIER, maire de Chamonix. Ils ont évoqué le 35ème anniversaire du jumelage de Chamonix avec la ville japonaise de Fujiyoshida, célébré l’année dernière au mois d’octobre, et ont réitéré leur volonté commune de continuer à œuvrer au renforcement des échanges entre le Japon et Chamonix dans l’avenir.

    (Dans le bureau du maire, de gauche à droite, Monsieur FOURNIER, Maire de Chamonix, Madame LAFUMA, présidente du comité de jumelage de Chamonix -Fujiyoshida, Monsieur NAKATANI, Vice-consul du Japon)

    Kotaro FUKUMA, pianiste concertiste de renommée internationale, qui a conçu son récital autour de l’eau et des oiseaux, a choisi des œuvres de grands compositeurs tels que Ravel, Debussy ou encore Liszt, qui évoquent le retour du printemps.

    (Le pianiste Kotaro FUKUMA entouré de Monsieur FOURNIER et de Monsieur NAKATANI)

    Des membres du comité de jumelage de Chamonix-Fujiyoshida, ont organisé une exposition dans la salle de concert, présentant des dessins réalisés par des enfants des régions sinistrées (suite au tremblement de terre du 11 mars 2013) et des panneaux composés de photos d’enfants. Ces panneaux ont été réalisés par des membres de l’association des japonais de Lyon à l’occasion de l’exposition Renaissance du Japon après le 11 mars 2011.

    Il était également possible d’acheter des cartes faites par les enfants de Chamonix ou des petites poupées de toutes sortes vendues au profit des sinistrés du Grand tremblement de terre du Tohoku.

    (L’espace consacré à l’exposition dans la salle de concert)

  •  

  • Participation à la fête japonaise au Lycée Ampère

     

    Le 17 avril, Monsieur Nakatani, vice-consul du Japon à Lyon et Monsieur Tanaka, Premier secrétaire à l’Ambassade du Japon en France ont été invités à la fête japonaise organisée par les élèves de la section japonaise du Lycée Public Ampère.

    Fondé en 1519, ce très ancien lycée d’enseignement général a été nommé Lycée Ampère, en l’honneur du physicien André-Marie Ampère, auteur du théorème d’Ampère, qui y occupa un poste de professeur. Parmi les hommes célèbres qui l’ont fréquenté en tant qu’élèves : le poète Charles Baudelaire ou encore l’écrivain Alphonse Daudet, auteur de l’Arlésienne et de La Dernière Classe.

    (Monsieur BOUCLY, proviseur du Lycée Ampère)

    Les quelques 500 personnes qui ont assisté à ce festival japonais ont applaudi chaleureusement les étudiants qui se sont produits sur scène : programme musical par un ensemble instrumental piano et orchestre, chants par une chorale, saynète en japonais 「狐ツキ」 KITSUNE TSUKI, danse « Bon-Odori » et « Sôran Bushi » par des étudiants très motivés par l’étude du japonais sous la direction enthousiaste de leur professeur Madame BARAZER. A la fin du spectacle les spectateurs ont été invités à déguster des « onigiri », des « dorayaki », des « daifukumochi » ou encore du gâteau Castella préparés par les élèves eux-mêmes.

    (La chorale)

    (La danse « Bon-odori » exécutée par des étudiants en yukatas.)

    Les étudiants du lycée Ampère, qui entretiennent une correspondance avec des étudiants du lycée Tamura du département de Fukushima, zone sinistrée du Grand Tremblement de Terre de 2011, ont rendu hommage à leurs correspondants japonais en chantant tous ensemble l’hymne du lycée Tamura et en faisant découvrir aux français divers témoignages de jeunes de Fukushima qui racontent leur vie de réfugiés. L’intégralité de la recette du spectacle a été reversée à la ville de Rikuzen-Takata dans le département d’Iwate.

      

     

  • Participation à la « semaine japonaise » au collège Charles Baudelaire à Clermont-Ferrand

     

    Le vendredi 18 avril, Monsieur NAKATANI, vice consul du Japon a assisté à la semaine japonaise qui se tenait au collège Charles Baudelaire à Clermont-Ferrand.

    Cette semaine japonaise a été organisée grâce à la collaboration de Monsieur et Madame GOTANI de l’Association Japon Auvergne-Nippon Auvergne (JANA) qui animent dans ce collège depuis quelques années, des ateliers culturels japonais comme l’origami ou la composition de haïku.
    Monsieur NAKATANI a visité l’atelier d’origami animé par Monsieur GOTANI, vice-président de l’association JANA, puis il a prononcé un discours de salutations dans la salle de conférence, en présence de Monsieur AUBAILLY, directeur du collège, de Madame CORNILLON, de Madame LUC et l’équipe de professeurs qui avaient préparé cette semaine japonaise et des collégiens qui venaient de découvrir la culture japonaise à travers des ateliers de origami, de composition de Haïku ou de kamishibaï. Enfin, il a proposé aux collégiens, un petit quiz facile sur le Japon.
    Les collégiens ont pris grand plaisir à participer à ce jeu grâce auquel ils ont enrichi leurs connaissances sur le Japon en comparant de nombreux points avec la France. De plus, ce jour-là l’école a servi un déjeuner inspiré de la cuisine japonaise, ce qui a contribué à étendre l’atmosphère japonaise de cette semaine à tout le collège.

    Cette semaine japonaise a été une formidable occasion pour ces collégiens français de découvrir le Japon.Le Bureau Consulaire du Japon souhaite continuer à apporter son soutien à de telles initiatives.

  •  

  • Inauguration de la collection de cerisiers à fleurs japonais au bord du lac de la Balme de Sillingy

    Le 12 avril, Monsieur NAKATANI, vice-consul du Japon a assisté en tant qu’invité d’honneur à l’inauguration de la collection de cerisiers à fleurs du Japon. La collection est composée d’environ 300 arbres qui ont été plantés sur le site du parc de la Balme de Sillingy, dans la banlieue d’Annecy.

    L’inauguration a commencé par une cérémonie du thé conduite par Madame Hiromi YAMADA, professeur de cérémonie du thé de l’école Ura senke, domiciliée à Genève. Puis, Monsieur François DAVIET, maire de la Balme de Sillingy et président de la Communauté de communes de Fier et des Usses, a prononcé un discours d’ouverture en présence de Monsieur Christian MONTEIL, Président du Conseil Général de la Haute-Savoie, et de Madame Sylvie GILLET DE THOREY, 1ère vice-présidente du Conseil Régional de Rhône-Alpes.
    Dans son discours de félicitations Monsieur NAKATANI a formulé le souhait que ce parc rempli de cerisiers à fleurs du Japon devienne un symbole du lien amical qui unit le Japon et la France.

    (Au premier plan, au milieu : Monsieur le vice-consul NAKATANI, derrière lui, Monsieur DAVIET, Maire de la Balme de Sillingy. A la droite de Madame GILLET DE TRHOREY, vice-présidente du Conseil Régional de Rhône-Alpes, en train de prononcer son discours, Monsieur MONTEIL, Président du Conseil Général de la Haute-Savoie)

     

    La cérémonie a continué avec de belles prestations telles que le dévoilement d’une sculpture réalisée par un artiste français inspirée par la chanson « Hana wa saku » qui a été composée pour encourager la reconstruction dans les zones sinistrées suite au Grand Séisme de l’Est du Japon, la plantation commémorative d’un cerisier et un petit concert de koto, donné par Madame Sachiko HOPWOOD, joueuse de koto japonaise qui habite dans la région. Elle a interprété plusieurs pièces dont « sakura, sakura ».

  •  

  • Vernissage d’une exposition de céramiques

    Le 10 avril, Monsieur NAKATANI, Vice-consul du Japon, a assisté au vernissage d’une exposition présentant les œuvres de 4 céramistes à la Galerie Atelier 28 à Lyon.

    Monsieur NAKATANI et les céramistes, dont le travail est influencé par les techniques japonaises, ont échangé à propos des différences dans le travail de la céramique en France et au Japon.

  •  

  • Participation à la cérémonie de remise des insignes de Chevalier de l’Ordre National du Mérite à Madame Gabrielle TOUFFLET

    Le 3 avril, Monsieur Makoto NAKATANI, vice-consul s’est rendu à Belley dans l’Ain, pour assister à la cérémonie de remise des insignes de Chevalier de l’Ordre National du Mérite au titre du bénévolat associatif à Madame Gabrielle TOUFFLET, ancienne présidente de l’association France-Japon des Pays de l’Ain. En 2011, Madame Gabrielle TOUFFLET, avait déjà été distinguée par l’Etat japonais qui lui a décerné un Certificat d’Eloges du Ministre des Affaires Etrangères du Japon.

    Cette décoration lui a été remise par le Lieutenant-Colonel Jacques SOYER, président d’honneur départemental (Ain) de la Société des Membres de la Légion d’Honneur, qui a fait l’éloge de sa contribution active au Comité de la Légion d’Honneur dont elle est membre associé. Dans son discours d’ouverture, le Lieutenant-Colonel Jacques SOYER a évoqué son implication pendant de longues années pour la promotion des relations amicales entre le Japon et la France, louant son caractère loyal, déterminé et passionné.

  •  

  • Participation à un atelier de techniques de self-défense organisé par la section HIMAWARI CLUB de l’Association Lyon-Japon « Nihonjinkai »

    Le 29 mars, Monsieur NAKATANI, vice-consul, a assisté à un atelier de self-défense organisé par la section HIMAWARI CLUB de l’Association Lyon-Japon « Nihonjinkai ».

    Sous la direction de monsieur YVRARD, professeur d’aïkido, 6ème dan qui enseigne au dojo [Undokai] et à l’INSA sur le campus de la Doua, les participants ont appris à se protéger en cas d’agression crapuleuse ou de vol à la tire par exemple en utilisant la force et l’énergie de l’agresseur.

    La section HIMAWARI CLUB, qui a organisé ce stage, a été créée avec un objectif d’entraide entre les ressortissants japonais d’âge mur et programme régulièrement des activités à leur intention.

  •  

  • Participation à une démonstration de teinture à la main dite « edokomon » des kimonos de la période d’Edo organisée par la Maison des Canuts

    Le 21 février, Monsieur NAKATANI, vice-consul du Japon a assisté à une démonstration de teinture à la main des kimonos appelée « edokomon », un des arts traditionnels du Japon, exécutée par l’artisan japonais Yuichi HIROSE, spécialiste de cette technique traditionnelle, à la Maison des Canuts dans le 4ème arrondissement.

    Après une présentation des tissus « edokomon » par Madame Varenne, directrice de la Maison des Canuts et la diffusion d’une vidéo montrant les diverses étapes du processus d’impression, monsieur Hirose a fait une démonstration de l’étape la plus délicate, celle de l’impression au pochoir dite « katatsuke » au moyen d’un pochoir d’Ise. Le « katatsuke » consiste à poser le pochoir sur la pièce de tissu puis à l’enduire de teinture intimement mélangée à de la colle et du charbon de bois, puis à recommencer l’opération autant de fois que nécessaire pour recouvrir toute la pièce de tissu. Les nombreux spectateurs français qui assistaient à cette démonstration ont montré un très vif intérêt pour ce travail très minutieux.

    (La réalisation du « katatsuke »)

    La Maison des Canuts [où se déroulait cette démonstration] est dédiée à la promotion de l’histoire de la fabrication de la soie par les « canuts », artisans tisseurs de la soie, installés principalement dans le quartier de la Croix-Rousse, qui produisaient sur des métiers mécaniques l’essentiel des étoffes de soie en France au XIXème siècle. A la Maison des Canuts, installée dans un ancien atelier de « canut », on peut découvrir l’histoire de l’industrie de la soie, qui a également une relation étroite avec le Japon, l’importance de l’apport social des canuts et assister à une démonstration sur un métier Jacquard.

    (De gauche à droite : Madame ENDO, interprète, Monsieur NAKATANI, Vice-consul du Japon, Monsieur Yuichi HIROSE, Madame VARENNE, directrice de la Maison des Canuts)

  •  

     

  • Réunion d’information sur l’enseignement du japonais

    Le samedi 22 février, sur une proposition de l’Association Lyon-Japon Nihonjinkai, nous avons accueilli dans notre bureau une réunion d’information sur l’enseignement du japonais destiné aux enfants japonais vivant à Lyon, dans la section japonaise de la Cité Scolaire Internationale et à l'ADLCJ - Association pour le développement de la langue et la culture Japonaise.

    Les participants, principalement des parents japonais ayant des petits enfants d’âge préscolaire, ont écouté avec grand intérêt les exposés de chacun des deux organismes présentés au moyen d’un projecteur et ont ensuite participé à des conversations animées pendant la réunion amicale qui a suivi la présentation.

    (Monsieur Hosoi, vice-président de l’Association Lyon-Japon Nihonjinkai en train de faire une présentation.)

  •  

  • Participation au salon du tourisme Mahana

    Le salon du tourisme « Mahana » s’est tenu à Lyon, à la Halle Tony Garnier du vendredi 7 au dimanche 9 février 2014.

    Cette année, pour la première fois, l’Office National du Tourisme Japonais (JNTO) a participé à ce salon qui accueille environ 27 000 visiteurs chaque année. Notre Bureau y a également assuré une présence. Le premier jour Monsieur Nakatani, Vice-consul du Japon a visité le salon et s’est rendu sur le stand du Japon qui était bondé de visiteurs.

    (A droite, Monsieur Nakatani, vice-consul du Japon, à gauche Madame Okamoto, employée du bureau du JNTO à Paris)

  •  

     

  • Fête du Nouvel An organisée par l’Association Lyon-Japon Nihonjinkai

     

    Le samedi 25 janvier 2014, Monsieur Masaki MORIMOTO, Consul au Consulat du Japon à Marseille et Monsieur Makoto NAKATANI, vice-consul au Bureau Consulaire du Japon à Lyon, ont participé à la fête du Nouvel An organisée par le Nihonjin Kai qui a rassemblé environ 200 ressortissants japonais. Monsieur le consul MORIMOTO a prononcé un discours de bienvenue et Monsieur le vice-consul NAKATANI a fait un exposé sur la sûreté relatif au rapport de sécurité.

    Dans une ambiance conviviale, les participants ont pu célébrer le Nouvel An en prenant part à diverses activités typiques du Nouvel An : des saynètes jouées par les enfants, un tournoi de « Hyakunin-Isshu » [jeu de cartes qui consiste à associer les deux moitié d’un même poème dans un ensemble de cent poèmes « waka » auquel on joue traditionnellement pour le Nouvel An], la danse au masque de lion ou encore la fabrication de gâteaux de riz « mochi ».

  • Merci de cliquer ici pour consulter les articles plus anciens.